Livres, séries, et autres divagations

The Hunter : Romance steampunk au far-west

Il était une fois, au Far-West, un cowboy et un indien qui étaient deux vieux amis que tout opposaient et qui… Argh ! Lilly vient de me donner un coup de pied dans le genou !

Bon ok, je rectifie, on reprend tout à zéro.

Il était une fois, trois frères, les frères Jackson. Ils s’appelaient Winchester, Remington et Colt et chassaient les êtres surnaturels, comme le faisait feu leur père, dans la plus pure tradition familiale. Enfin, surtout Colt en fait, vu que Winchester est avocat dans une ville de débauche, et Remington a tout arrêté pour être shérif, il faut bien gagner sa croûte. Colt est donc le seul à continuer à traquer les créatures maléfiques, et à chercher les morceaux du Livre des Chasseurs, qui permettrait au monde de ne plus subir la présence des démons.

Bien décidé à mettre la main sur les 3 parties du document, il écume depuis des années toutes les pistes imaginables pouvant y mener. Il pense enfin savoir où est l’un des morceaux du Livre, mais pour l’avoir, il va avoir besoin de l’aide de quelqu’un qu’il exècre le plus au monde : un démon.  Ce qu’il n’avait pas prévu par contre, c’est qu’apparaîtrait Lilly, une succube aux cheveux de feu et formes irrésistibles…

Peut-il lui faire confiance ? (probablement pas). Vont-ils retrouver les pièces du Livre des Chasseurs et sauver le monde des démons ? (c’est mal barré). Colt va-t-il succomber au charme de la démone ? (là-dessus, aucun doute !)

Source : Torture Couture

Mon avis

La relation Lilly/ Colt : une relation sans surprise

J’ai découvert ce livre par hasard en librairie, attirée par le côté steampunk au Far-West. Je ne pensais pas par contre que l’histoire entre Colt et Lilly prendrait autant de place dans le récit. Autant au début c’est plutôt amusant de voir leur trouble, autant d’avoir leurs états d’âme et digressions sur « Oh mon Dieu qu’est-ce qu’il/elle est sexy/ attirant/charmeur… ! » à quasiment toutes les pages devient vite lourd. Dès leur rencontre, l’issue de leur relation ne fait aucun doute, et c’est bien dommage.

Remington et Winchester : des personnages à bon potentiel

Heureusement, ces passages dégoulinants sont contrebalancés en partie vers la seconde moitié du livre, avec l’entrée en action des deux frères de Colt, Remington et Winchester, et de l’inventeur Murray. Ces passages-là m’ont assez plu, les interactions entre les personnages sont amusantes et on découvre un peu l’ambiance et les villes de cet univers. Ils font également la rencontre de d’autres créatures surnaturelles, qui ne leur sont (évidemment) pas forcément hostiles et qui iront même jusqu’à les aider dans leur quête.

Les frères de Colt sont ses frères aînés, et ils n’ont au début plus d’appétence pour la chasse aux démons. Cependant, la visite de Colt et les nouvelles informations qui vont leur parvenir par le biais de la Comtesse vont les convaincre de reprendre du service. J’aime bien Remington, qui a l’air d’être plus décontracté que ses frères et plus ouvert d’esprit par rapport aux démons. Winchester, le plus âgé, est très sérieux, et déteste lui aussi les démons, presque plus Colt. Pourtant, il part en chasse avec une lady vampire. Je me demande s’il ne cache pas quelque chose.

Rathe, un seigneur démon quelque peu absent

Lilly, la belle succube, est en réalité au service de Rathe, un seigneur démon très puissant et très craint, et qui avait tenté il y a quelques années, de faire tuer Colt. Il veut bien entendu empêcher les trois frères de mettre la main sur les morceaux du Livre. Ce que j’ai un peu regretté, c’est que Rathe est présenté comme intelligent et sournois, sans scrupules, mais que paradoxalement, on ne le voit pas faire grand-chose pour contrer les frères Jackson. Peut-être cela sera-t-il développé davantage dans les tomes suivants.

 

North Central Community College à Petosky, Michigan – via overburyink.com

Conclusion

Je pensais que l’univers et le concept de technologie steampunk au Far-West seraient plus développés, et c’est en premier lieu pour cette raison que j’ai acheté le livre. Il y a des éléments intéressants, mais qu’on retrouve dans d’autres livres de steampunk (les dirigeables), mais d’autres qui sont nouveaux pour moi (le cheval mécanique, l’automate décodeur) et c’est sympa.

La relation entre Lilly et Colt fait très clichée, et devient un peu soûlante à la longue. Heureusement qu’il y a les autres personnages. C’est un type de roman qui est un peu comme un Milady mais au lieu de bit-lit, c’est du steampunk/ démoniaque.

Pour moi, c’est un livre divertissant, sympathique à lire pendant l’été, idéal sur une plage ou un transat, et qui permet de se vider l’esprit. En ce sens, il remplit bien son rôle et permet de faire une pause détente entre deux livres plus complexes. Il y a un tome 2, « The Slayer » / « Le Tueur », qui est centré sur le frère aîné Winchester. Le 3ème  tome, « The Chosen/ Les Elus », sera axé sur Remington et devrait bientôt sortir.

 

Pour aller plus loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s